Un Noel Sous Les Projecteurs

Un Noel Sous Les Projecteurs


image

C'est purement une fanfiction. Rien dans le livre nous l'annonce, mais sur le papier fournit par la maison d'édition, il est dit que c'est une « fanfiction addictive« . Je confirme que s'en est une, mais elle n'est pas si addictive que ça. J'ai refermé le livre avec un sentiment de déception. Pendant ma lecture, j'ai fait une liste des points positifs et des points négatifs… Je ne vous cache pas qu'il y a peu de positif.Le livre fait 222 pages, comporte huit chapitres et a une police d'écrire assez grande. le roman se lit très rapidement.Le positif :Enfin de la K-POP chez nous ! La vague coréenne (Hallyu) brise les frontières et débarque en France. Albums, produits dérivés, concerts et maintenant des livres ! C'est génial pour les fans ! Je vois déjà certaines personnes de la communauté râler et dire que ça devient « trop commercial ». En fait, ça l'est également en Corée-du-Sud et la démarche reste la même pour s'implanter à l'étranger. À notre niveau,nous ne pouvons rien faire contre cela. Nous pouvons simplement soutenir nos artistes préférés.Pour en revenir à ce livre en particulier, c'est un bon moyen de faire connaître le monde de la K-pop à travers une histoire. L'héroïne est française (youhou!) et a la chance de rencontrer son groupe préféré. Qui ne rêve pas de vivre la même chose ?!Le scénario n'a rien d'exceptionnel en soit, mais j'applaudis le fait de mettre en avant la musique coréenne encore méconnue dans notre pays. L'autre point positif et il est important de le souligner, c'est qu'il y a des mots en coréen avec hangeul, romanisation et traduction ! Un bon moyen d'apprendre quelques expressions dans cette jolie langue.A revoir :Après les mots coréens, j'en viens aux passages en anglais qui ne sont pas traduits. Oui, les phrases sont simples selon moi, mais dans le principe, si on traduit le coréen, on le fait aussi avec l'anglais. Ce roman est accessible dès 12 ans je pense, mais peu importe l'âge, tout le monde n'a pas les bases dans cette langue donc ce serait bien de donner une traduction en bas de page. Ensuite, il y a de nombreuses « coquilles ». Certaines phrases n'avaient pas de sens, ou je devais les relire deux à trois fois pour les comprendre. À la seizième page, j'ai remarqué qu'on passe d'une narration à la troisième personne à une narration à la première personne. Réflexion faite, je pense qu'il s'agit d'une pensée d'Alice, l'héroïne, qui a mal été représentée, dans la suite du roman tout ce que pense un personnage est écrit en italique. Parlons désormais de la romance ! C'est trop rapide, pas du tout approfondi ! On suit Alice, une jeune française orpheline qui a besoin d'argent pour poursuivre ses études. Suite à un incident, elle va devenir la fausse petite amie du leader du groupe 7X. Elle va donc rencontrer tout les membres du groupe et sympathiser avec eux. Bien sûr, tout ne se passe pas comme prévu et des sentiments amoureux vont s'inviter, mais ce point n'est pas développé. le lecteur n'assiste pas vraiment à la naissance de cet amour. Il voit les conséquences, mais rien de plus. Concrètement l'histoire se déroule sur un mois, toutefois on assiste aux trois premiers jours où il se passe beaucoup de choses puis on a une ellipse de deux semaines et aucun détails sur ce qu'il s'est passé. Personnellement, je ne suis pas vraiment entrée dans l'histoire, je n'ai rien ressenti ou vécu avec Alice. Je ne me suis pas attachée aux personnages ! Selon la quatrième de couverture, Alice est « brisée », « elle noie son chagrin dans le travail » mais une fois encore on le ressent pas.Passons maintenant à ce qui m'a vraiment dérangé. Quand on écrit une fanfiction, on connaît un minimum son sujet et là, j'ai eu l'impression que l'auteur/ autrice ne connaît pas grand chose, ne s'est pas renseigné(e) sur la Corée-du-Sud ou sur la communauté qui entour les groupes de K-pop. Apparemment, je ne suis pas la seule à avoir ce ressenti. Enfin, je m'explique : – le producteur du groupe 7X se nomme ici « Kim » et on apprend plus tard que son nom de famille est « Séong« . KIM est un nom de famille très répandu en Corée-du-Sud, alors l'avoir ici en prénom est assez étrange (pas impossible). Durant ma lecture, inconsciemment, je me suis mise à l'appeler Kim (nom de famille) Seong (prénom). – le deuxième point concerne également ce fameux producteur. En Corée, le respect d'autrui et de ses aînés est très important, c'est dans les moeurs même encore aujourd'hui ! Pourquoi le producteur Kim n'a pas le droit à un minimum de respect ?! À aucun moment on voit le mot « Monsieur » devant son nom. Alice le connaît à peine, ne l'aime pas, mais elle l'appelle « Kim » sans problème… – le groupe 7X semble être un groupe mondialement connu, je suppose qu'ils ont une fan base et un nom pour leurs fans, cependant ça n'apparaît pas et je trouve ça dommage de ne pas avoir ajouté plus de détails en parlant de la communauté de fans ou utilisé le champ lexical des fans. [ Ex : Les fans de BTS sont des Army]En conclusion :Dans l'ensemble, je suis déçue par ce roman, puisqu'il est publié, je pensais qu'un travaille de réécriture ou d'approfondissement serait fait, mais ce n'est pas le cas. Il y a du potentiel, il faut simplement approfondir certains points, ajouter des passages, étoffer le contenu. Quand un sujet est abordé, ce serait bien d'aller au bout des choses. Plus d'une fois, on touche du bout du doigt le point sensible de la k-pop, c'est-à-dire la pression qui pèse sur les Idoles et leur manque de vie privée, mais sans jamais aller plus loin dans l'explication. le lecteur qui ne connaît pas le monde de la k-pop ne comprend pas forcément de quoi il est question et à quel point le leader des 7X est sous le feu des projecteurs. Il doit avoir l'air parfait, irréprochable.Je sais, c'est un roman qui a pour but de nous faire passer un bon moment et non pas de nous faire un cours sur les us et coutumes sud-coréennes. Cependant, avec quelques détails en plus, la lecture serait plus enrichissante.Bon, tout de même, je termine cette chronique par une note positive, ce roman me donne envie de replonger dans l'univers des fanfictions et d'en lire plus souvent.Merci à Babelio pour la Masse critique et à Les Livres du Dragon d'Or pour l'envoie de ce roman ! Lien : https://wordpress.com/post/l..

Un Noël sous les projecteurs - Téléfilm sentimental

Un noël sous les projecteurs Streaming Film Gratuit ~ Voir la film avec sous-titre, voir Un noël sous les projecteurs streaming en vf complet gratuitement 201[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. › Films › [TF1 HD] Un Noël Sous les projecteurs 2018 VFF WEB_DL 720p AVC-NoBodyPerfect Dernièrs Films. City on Fire 1987 VOSTF 1080p Blu-ray HEVC TrueHD 7 1-AZAZE . les sentiers de la perdition True French BluRay Remux ISO BDR25 MPEG-4 AVC DTS FreexOptique . Naked 2017 MULTi 1080p WEBRip x264-BRiNK . 11 09 01 September 11 2002 DVDRip MPEG2 AC3 VOSTFR . John Wick 2014 FRENCH BRRip XviD . Liz Livingstone, alias «la reine des loisirs créatifs», passe pour une femme parfaite. Son magazine,... Genre: Familial, Romance... Realisateur: Robin Dunne Acteurs: Ana Araújo, Brendan Fehr...

Programme TV - Un Noël sous les projecteurs

Un Noël sous les projecteurs : «Reine des loisirs créatifs» Liz Livingstone est à la tête d'un magazine, vends des articles de décoration et des produits.... Un Noël sous les projecteurs. Téléfilm sentimental. Au sommaire. Chargée de succéder à sa mère à la tête d'une entreprise de loisirs créatifs, une jeune femme organise une fête de Noël pour un soldat de retour du front. À voir chez vous. Téléfilm sentimental La fin de l'été. U. Téléfilm sentimental La double vie de Jeanne. Y. Téléfilm sentimental L'âge de l'amour. Y. Résumé de Un Noël sous les projecteurs. Liz Livingstone, alias «la reine des loisirs créatifs», passe pour une femme parfaite. Son magazine, ses articles de décoration et les produits . Un Noël sous les projecteurs. Genre : Comédie Durée : 100 minutes Réalisateur : Robin Dunne Avec Jodie Sweetin, Jane Moffat, Brendan Fehr, Ana Araujo, Tamara Almeida, Marcia Bennett, Howard Hoover, Elizabeth Whitmere, Elva Mai Hoover, Nneka Elliott, Tova Epp, Michael Hanrahan, Lindsay Leese, Diana Coatsworth, Drew Nelson Nationalité : Etats-Unis Année : 2018. Tweet. PARTAGER. Abonnez

Un noël sous les projecteurs en streaming - PAPYFLIX

Un noël sous les projecteurs. Liz Livingstone, alias «la reine des loisirs créatifs», passe pour une femme parfaite. Son magazine, ses articles de décoration et les produits culinaires à son nom lui valent d'avoir de nombreux fans. Aussi, lorsqu'elle annonce qu'elle va partir en retraite et qu'elle incite sa fille à prendre sa suite, cette dernière est prise de panique. Candace. Un Noël sous les projecteurs. Cette vidéo n'est plus disponible. Facturons votre émission... Regardez cette vidéo sur TF1. Vues 4 x. Durée de la visualisation 1:22:39. Note 3,0 sur 5 (1 vote) Plus de vidéos. 1:23:03. Un grand froid sur Noël 30-11-2019. 1:24:10. Un ticket gagnant pour Noël 30-11-2019. 1:22:34. Ce Noël qui a changé ma vie 30-11-2019. 1:26:16. Une ville sans Noël 30-11. Un Noël sous les étoiles (TV) est un film réalisé par Joseph Vilsmaier avec Fritz Wepper, Michael Roll. Synopsis : Le présentateur télé Robert Lahnstein ne supporte pas les fêtes de fin d