Je Ne Sais Pas Si Je L'aime

Je Ne Sais Pas Si Je L'aime


image

Je ne sais pas résister à un roman de Nicolas Robin car ce monsieur… me fait rire ! Et ça marche à tous les coups ! Enfin, ce n'est que son second roman après l'inoubliable Roland est mort (si d'aventure vous ne l'aviez pas lu, précipitez-vous chez votre libraire ! En plus, il est en poche maintenant !) J'ai retrouvé avec grand plaisir l'art de la formule qu'affectionne l'auteur pour faire le portrait de notre société. C'est tellement juste, tellement bien vu, tellement humain tout ça qu'on s'y retrouve forcément tous un peu. Quel talent d'observateur ! Quelle perspicacité ! Et surtout, quel humour ! Bon, bien sûr, d'aucuns diront que c'est un peu mélo, pas forcément super crédible mais on s'en f… Ça fait tellement du bien de suivre ces personnages cabossés par l'existence, profondément seuls, bourrés d'anxiolytiques ou de chouquettes et cherchant l'Amour, que ce soit celui d'un compagnon, d'une amie ou d'une maman. Parce que, finalement, qu'est-ce qui compte le plus ? N'est-ce pas d'aimer et d'être aimé ? N'est-ce pas ce que tout le monde cherche au fond ? Évidemment que si !Que je vous les présente, ces personnages : d'abord, il y a Francine. Au moment de refaire son passeport pour partir en Floride afin de fêter ses quarante ans de mariage avec Henri, elle découvre sur une photocopie du registre d'état civil que sa mère a mis un mois avant de la reconnaître. C'est le choc. Bien sûr, elle savait que son père était un Allemand et que pendant la guerre, sa mère avait couché avec l'ennemi. Des insultes, elle en a entendu. Mais que sa mère avait mis un mois avant de la prendre dans ses bras, non ça, elle ne le savait pas ! Or maintenant qu'il n'y a plus personne pour en parler, il va falloir vivre avec, et Francine est dévastée.Quant à Juliette, ça ne va pas fort non plus : vendre dans un grand magasin des chaussures de marque allemande, aussi résistantes et confortables soient-elles, non vraiment, ça ne la rend pas heureuse. Entre des clients qui puent des pieds et une collègue complètement cinglée, elle a de plus en plus de mal à assumer une solitude pesante et un traumatisme passé qui ne passe pas. Bref, pour Juliette, autant dire que ce n'est pas top.Et puis, il y a Joachim, le beau sportif au monosourcil, convoqué par sa chérie sur un plateau de télé : le gros naïf y va et… se fait larguer en direct. C'est chouette la télé-réalité, on voit les gens se ramasser des gamelles et visiblement, la souffrance des autres divertit la terre entière. Inutile de vous dire dans quel état le bel athlète va regagner ses pénates…Enfin, vous ferez la connaissance de Ben qui trouve que son compagnon est de plus en plus absent, taiseux, ailleurs quoi, et Ben sent que la rupture n'est pas loin… Sa mère l'appelle régulièrement pour le pousser à aller participer à la Gay Pride : de la couleur, de la musique et de la danse, ça ne peut pas faire de mal et puis, il faut revendiquer son droit à la différence ! Ah, pour ça, elle en veut la mère, elle est prête à se battre ! Mais Ben, quant à lui, revendiquerait plutôt son droit à l'indifférence… Qu'on le laisse tranquille ! Il n'aime pas trop ce genre de manifestations et aimerait mieux vivre une soirée romantique avec son amoureux loin de toute cette agitation, si seulement c'était possible…Et, en cette période pré-électorale (si, si, dans l'histoire !), les belles promesses de changement des candidats semblent passer un peu loin de la souffrance intime et profonde d'êtres désemparés à la recherche d'un peu de tendresse et de douceur. Cela dit, ils iront tous voter mais leur coeur sera peut-être ailleurs…Un roman délicieux : impossible de lâcher les personnages, impossible de ne pas verser une larme, impossible de garder son sérieux devant des situations complètement absurdes, reflet terriblement exact de notre société. Et encore une fois, un art de la formule absolument irrésistible !Parlez-nous encore et toujours de ce que nous sommes, Monsieur Robin, vous le faites à merveille… Lien : http://lireaulit.blogspot.fr/

Est-ce que je l'aime ? Les 12 signes pour savoir si je l

Dans ma classe, j'ai un mec qui au début de l'année me cherchait et me regardait et y'a 1 mois ou 2 m'a avoué qu'il m'aimait… moi en revanche je sais pas si je l'aime en tout cas depuis qu'il m'a avoué qu'il avait des sentiments, qu'il était amoureux de moi bah mes sentiments commencent a changer et je me rend compte que je commence à l'aimer … je lui ai dit[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Je ne sais plus si je l'aime et je veux le/la quitter. Ne pas savoir si je l'aime encore ou plutôt savoir que l'on ne l'aime plus pousse souvent à prendre la décision de rompre. Malgré les défauts et les difficultés vous vous rattachiez aux sentiments pour rester en couple et lui donner encore une fois une nouvelle chance. Néanmoins, vous n'avez plus la motivation d'y . Et si votre amour naissant n'est pas partagé du tout, sortez votre mouchoir et renoncez vite avant de vous faire mal. L'amour cherche à faire plaisir et à donner L'amour s'entretient aussi par de nombreux gestes ou petites attentions : cadeaux, services rendus, sorties ou temps de loisirs passés ensemble, gestes amoureux.

Je ne sais pas si j'aime l'homme ou ses promesses...

Je sais pas quoi faire, je sais pas si je l'aime encore vraiment, parfois j'ai presque envie de draguer d'autre mec, évidemment je m'abstiens parce que je ne veux pas lui faire ça, je ne sais pas quoi y penser.. J'attends ton aide désespérément ! Merci ! Je ne sais plus si je l'aime : Ma réponse : Bonjour Pauline,. Si jamais vous vous demandez encore est-ce que je l'aime ou pas, inutile de taper une recherche sur internet telle que " test est-ce que j'aime ", comme il est également inutile de composer le 6-30-10 par sms car ça ne vous apprendra rien du tout !. Je ne sais pas si j'aime l'homme ou ses promesses... Un mari distant, un peu alcoolique dans le déni, casanier, qui me laisse sortir un peu : gym, cours de théâtre… J'acceptais cette vie. En 2015, je retrouve mon amour de jeunesse. On correspond : il ne supporte plus sa femme, très agressive, qui l'insulte. En juin 2016, il m'annonce qu'il veut vivre avec moi et me promet sorties, restos . Je ne sais pas si je l'aime (P. Misraki - A. Hornez) Danielle DARRIEUX accomp. par Raymond Legrand et son orchestre de la Radio nationale Disque Polydor n°...

Je ne sais pas si je l'aime vraiment : Que dois-je faire

Je ne sais pas si je l'aime vraiment : Que dois-je faire? Bonsoir Léa, Je vous écris parce que j'ai lu votre site et j'ai l'impression que vous êtes de très bons conseils. Ça fait un an que je suis avec mon copain, il est adorable, très attentionné, il me prouve sans arrêt son amour… Je n'ai rien à redire sauf, peut-être, qu'il est un peu trop "collant ». J'ai. Je ne sais pas si je suis encore amoureuse de lui ou si j'ai simplement une profonde tendresse pour lui. Nous sommes tous les deux très casaniers, la routine s'est forcément installée mais je ne sais pas si c'est le seul problème. Depuis plus d'un an je n'ai absolument plus de désir envers lui. Je n'ai plus envie qu'il me touche, même un bisou me dérange. Je le fais pour ne pas lui. Je ne sais pas si je l'aime. Ca ne fait pas longtemps qu'on est ensemble. On se connait depuis 3/4mois et ensemble depuis un mois à peu près. On a pris le temps de bien parler et de se connaître un minimum avant de se mettre ensemble (je suis déjà tombée amoureuse de quelqu'un en le connaissant moins que ça) Je doute et je ne sais pas