Route De La Soie Moyen Age

Route De La Soie Moyen Age


image

Au Ier siècle av. J.-C., les Romains découvrent un tissu mystérieux venu de l'Orient lointain, du pays inconnu des Sères. La soie, dès l'abord symbole de luxe et de richesse, sera le premier produit d'échanges entre la Chine et l'Occident. Au Moyen Age, marins et commerçants arabes assurent l'essentiel du trafic avec l'empire du Milieu et rapportent de Canton porcelaines et épices. La conquête de Constantinople, en 1204, ouvre aux croisés les portes de l'Orient et d... >Voir plus

Route de la soie : histoire carte pays traversés

Les premiers linéaments de ce qui allait devenir la Route de la soie apparurent au Moyen-Orient, en Mésopotamie et en Perse. Dans ces contrées au relief peu accidenté, la formation de puissants royaumes (sumérien, babylonien, achéménide) favorisa l'apparition précoce de marchands itinérants qui établirent les premières voies commerciales à longue distance.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. elle s'apelle la route de la soie car ap^rès sa découverte se sera la route principale pour l'éxportation de la soie en occident . découverte par Marco Polo avec son père et son oncle.il a écrit un livre sur son voyage qui s'intitule <<le livre des merveilles >> 3°partie: Marco Polo à la cour de Kubilaï Khan : . On doit le nom de « route de la Soie » à Ferdinand von Richthofen, un géographe allemand du 19e siècle ; La ville de Cologne est la plus ancienne grande ville allemande. Elle est située sur le Rhin, au croisement de routes commerciales entre l'Occident et l'Orient. Cette position géographique explique la croissance de la ville au Moyen Âge.

Les routes de la soie | Bibliothèque numérique France

C'est en Chine que naquit la culture de la soie, cette matière à la fois douce, résistante et chatoyante, dès le milieu du troisième millénaire av. J.-C. La légende veut que l'art de dérouler les cocons des vers à soie (Bombyx mori) ait été découvert par une impératrice, femme de l'Empereur Jaune, ancêtre mythique de la tribu qui fonda la première dynastie chinoise, les. Route de la soie moyen age. Les Européens, avec l'arrivée des portugais dans le commerce, pensèrent a des solutions plus rapides et plus sûres, et les voies maritimes marquèrent le déclin de la route de la soie, en l'on vit apparaître » les routes des épices » ou appelées aussi « les routes du parfum ».Tissu noble par. La Route de la soie, célèbre pour ses récits d'aventure et ses multiples sources géographiques et historiques, nous enseigne en fait qu'il s'agit de routes de la soie.Le pluriel prend tout son sens du fait de la richesse mais aussi de la diversité des trajets effectués. . Loin d'être née sous la plume des marchands romains ou du voyageur vénitien Marco Polo, comme on a trop tendance à le croire, l'expression « route de la soie » est d'invention récente : elle fut proposée en 1877 par le géographe allemand Ferdinand von Richtofen. Jamais ni les Chinois ni les marchands de Samarcande ou de Venise n'ont pensé leur commerce en ces termes.

Route de la soie - Vikidia, l'encyclopédie des 8-13 ans

La route de la soie est un ancien réseau de routes commerciales entre l'Asie et l'Europe, allant de Chang'an (actuelle Xi'an) en Chine jusqu'à Antioche, en Syrie médiévale. Elle doit son nom à la plus précieuse marchandise qui y transitait : la soie, dont seuls les Chinois connaissaient le secret de fabrication.. En 2011, la nouvelle route de la soie est un projet de connexion routier. Une fois que la Chine des Tang défait les Turcs et s'empare de l'Asie centrale, entre 640 et 755, les Sogdiens deviennent les relais incontournables de l'approvisionnement des armées et des fonctionnaires chinois expatriés loin à l'ouest. La période marque sans doute l'apogée, dans tous les domaines, de la « route de la soie ».. Route de la soie du 1 au 23 août 2009. Au départ de Shanghaï, l'itinéraire conduit dans les décors extraordinaires des montagnes de Huangshan, à travers les anciennes capitales impériales Xian et Luoyang, emprunte la route des caravanes via les oasis de Dunhuang et de Turfan en bordure du Taklamakhan, remonte jusqu'à Urumqi la capitale du Xinjiang, redescend sur Kashgar puis plein sud