Le Tombeau Des Lucioles Analyse

Le Tombeau Des Lucioles Analyse


image

Deux nouvelles de la Littérature dite « populaire » de l'écrivain de légende, Akiyuki Nosaka. Un homme qui vécut plusieurs vie, fendeur de bois, laveur de chien,scénariste,sénateur.....et....... écrivain.La première, La Tombe des lucioles,Nous sommes en 1945, au Japon. Seita, 14 ans, petit orphelin de guerre est assis dans le dénuement le plus total, au coin d'un quai de gare, avec dans sa ceinture de corps une boîte à bonbon, contenant les os et les cendres de sa petite soeur morte au fond de la tranchée d'un abri antiaérien.......Nosaka dans ce récit quasi autobiographique, remonte le temps pour raconter l'errance de Seita et de sa petite soeur Setsuko dans un Kobe dévasté par la guerre.Leur père militaire disparu, leur mère décédée suite à ses brûlures, ils se réfugient un temps chez une tante, qui n'est pas des plus généreuses ni des plus tendres.......la suite sera pire.....Dans cette atmosphère d'apocalypse, la seule chaleur irradie de l'infinie tendresse que porte Seita pour sa soeur et la seul clarté, des scintillements des lucioles, juchées sur les bouts des feuilles. C'est trés triste et sombre, pourtant ces deux enfants, livrés à eux-mêmes, livrant une lutte surhumaine pour survivre, illuminent ce récit avec leur solidarité, leur amour, leur espoir, leurs rêves, encore presque intacte grâce à leur âge. Dans cette pauvreté, une misère humaine d'une laideur infinie, ils brillent comme ces lucioles, avec leurs propres lumières.....poignant !La seconde nouvelle, les algues d' Amérique,Le ton change. Rien à voir avec le précédent, c'est léger et amusant à lire. Nous sommes dans l'après-guerre, et ironie du sort, les américains et leur aides ont débarqués sur l'île. Ils aident à nettoyer et remettre sur pied ce qu'ils ont détruit par leurs propres mains. Alors que toutes denrées alimentaires de première nécessité manquent, ils envoient des caisses de chewing-gums..... comme nourriture. Quand aux parachutes blanches qu'ils balancent, toute une autre histoire......Vingt ans après, Toshio se souvient de ses années d'après guerre, confrontant avec ironie américains et japonais, alors qu'ils s'apprêtent à accueillir avec sa femme, un couple d'américains âgés, rencontré par cette dernière lors des vacances à Hawaï....ils seront surpris, nous aussi !Le style d'écriture familier est spécial. L'argot, le langage familier propre à une langue à mon avis est difficilement traduisible. Ne connaissant pas le japonais, bien qu'il me soit difficile d'en juger, il ne m'a pas pour autant dérangée. Un auteur particulier d'une grande sensibilité, à explorer pour ma part.Merci cher Bison.

Le tombeau des lucioles - Analyse | Un Gaijin au Japon

Le film est tiré du récit autobiographique de Akiyuki Nosaka La Tombe des Lucioles publiée en 1967. Nosaka est un homme excentrique, provocateur, une personnalité à part; il a écrit la nouvelle de « La tombe aux lucioles » d'un trait, dans un café, en quelques heures.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. LE TOMBEAU DES LUCIOLES Histoire des arts 2015 Extrait analysé : « Pourquoi est-ce que les lucioles meurent tellement vite ? » LE FILM : Différentes temporalités se croisent tout au long du film, construit en strates de temps en flash-backs intégrés dans d'autres flash-backs encore. Suite sans fin. Le film débute par cette phrase : « Le 21 septembre 1945, je suis mort ». Ainsi, le . Le Tombeau Des Lucioles se construit autour des partis pris narratifs de Takahata, prolongeant avec intelligence les motivations de l'auteur originaire : faire face à sa culpabilité pour peut-être s'en libérer - écrire pour guérir. Le récit suit Seita et Setsuko, deux victimes collatérales de la guerre, arrachés à leur famille, livrent une lutte où la candeur et l'innocence

HDA le tombeau des lucioles - Analyse sectorielle - louxane

Le tombeau des lucioles, ou Hotaru No Haka en japonais, est un film sorti 1988 au pays du Soleil Levant (1996 chez nous). Il est le fruit d'une nouvelle éponyme, et l'adaptation de cette dernière a été dirigée par Isao Takahata, qui n'est autre qu'un des cofondateurs du studio Ghibli.. Le Tombeau des Lucioles (Hotaru no haka /火垂るの墓) est basé sur un livre écrit par le défunt Akiyuki Nosaka. Il s'agit d'un roman semi-autobiographique nommé « La tombe des Lucioles ». Cet ouvrage a permis à Isao Takahata d'en réaliser une adaptation cinématographique aussi émouvante que poignante.. Le tombeau des lucioles de son titre original « Hotaru no haka » est un film d'animation japonais réalisé en 1988 par Isao Takahata et d'une durée de 89 minutes. . La Tombe des luciolesest un roman autobiographique écrit en 1967 par l'un des écrivains les plus importants dans le Japon de l'après-guerre. Nosaka a vécu l'enfer de la guerre et il a décrit dans ce roman le quartier de son enfance, les maisons.

Analyse : Le Tombeau Des Lucioles (Isao Takahata)

Le Tombeau des Lucioles était un succès (au moins d'estime) assuré : avant même sa sortie, de nombreux conseils d'établissements (un équivalent nippon des school boards à l'américaine) avaient manifesté leur intention d'emmener leurs élèves voir ce film aux vertus pédagogiques évidentes.. 1 LE TOMBEAU DES LUCIOLES par Hervé Joubert-Laurencin -enseigne l'esthétique du cinéma et l'analyse de film à l'Université Denis Diderot (Paris VII). Il a écrit des ouvrages sur Pasolini, et travaille actuellement à l'archivage et à l'étude des textes d'André Bazin.. Le Tombeau des lucioles (火垂るの墓, Hotaru no haka?) est un film d'animation japonais d' Isao Takahata du studio Ghibli, sorti en 1988. Il est adapté de La Tombe des lucioles, nouvelle semi-autobiographique écrite en 1967 par Akiyuki Nosaka.