Comment Savoir Si On Fait De La Rétention D Eau

Comment Savoir Si On Fait De La Rétention D Eau


image

Reçu dans le cadre de « masse critique non-fiction » 2018; Je remercie Babelio et les éditions IN PRESS pour cet envoi..................Dans ce livre au format agréable à lire (je m'attendais à un format poche, j'ai été agréablement surprise de trouver du A5) le Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire et phlébologue, revient sur les mécanismes à l'origine de l'oedème, ses principales causes, ses solutions médicales et chirurgicales, avant de proposer une méthode : les 3A pour « Alimentation, Activité physique, Action locale ».Dans une première partie aux allures de cours magistral, on trouvera des explications sur la rétention d'eau, définition, mécanisme, causes... etc. Puis, dans un second temps, l'auteur propose un « programme alimentaire », mais il s'agit plutôt de conseils diététiques, adaptés aux personnes sujettes à la rétention d'eau, celles qui souffrent de jambes lourdes comme les malades vasculaires, les femmes enceintes, les personnes avec des problèmes lymphatiques ou hormonaux... etc. Le public est donc assez large, et les conseils sont adaptables en fonction de chacun. On découvre ainsi les légumes à privilégier, les aliments à bannir (ici c'est simple, ce sont les mêmes pour tout les régimes : additifs, sucres, sel et produits industriels), les différentes plantes anti rétention et celles qui favorisent la circulation. Un tableau de l'index glycémique des aliments complète ce chapitre. Une troisième partie est consacrée aux exercices sportifs conseillés pour ces personnes. Là, ça se complique puisqu'il est conseillé de pratiquer une activité dans l'eau. (« natation avec palmes » ou « marche aquatique », est-ce bien réaliste ?) l'action est, en outre, localisée exclusivement sur les jambes, principale zone touchée par l'oedème. Enfin, la dernière partie fait le point sur différentes techniques de soins locaux, contention, massage drainant, palper-rouler ...etc.Un livre intéressant pour une première approche de ce problème qui touche de nombreuses femmes. La première partie, assez technique, est bien détaillée et les mécanismes physiologiques expliqués clairement. Les conseils d'hygiène de vie me semblent efficaces et simples à mettre en place au quotidien. Bon point aussi pour les illustrations des exercices sportifs, c'est plus facile à visualiser et rend l'ouvrage plus attractif.Un petit bémol en revanche pour le style, très didactique, avec quelques grossières fautes de français... (« palier à » !!) Monsieur Toledano n'est certes pas romancier, on ne peut pas lui en vouloir, mais l'éditeur, lui, pourrait quand même faire un effort de relecture.

Comment savoir si vous faites de la rétention d'eau

Pour savoir si vous faites de la rétention d'eau, sachez qu'il existe aussi un signe insuffisamment connu : des fluctuations rapides de poids corporel.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. La rétention d'eau se manifeste par un gonflement des tissus - un œdèmeen langage médical. . Le symptôme premier d'une rétention d'eau se traduit par des gonflements visibles, généralement au niveau des membres inférieurs (jambes, chevilles, etc.) mais pouvant également toucher d'autres...

5 signes qui indiquent que vous faites de la rétention d'eau

Symptômes : reconnaître une rétention d'eau Les œdèmes (ou rétention d'eau) se caractérisent par une sensation de gonflement. Les jambes, les chevilles et les pieds augmentent de volume, la peau est étirée et luisante. Lorsqu'on appuie dessus, une marque de pression subsiste quelques secondes.. Si vous voulez savoir si vous souffrez de rétention d'eau, il est très important de prêter attention à vos jambes. Les extrémités inférieures sont souvent les premières affectées par ce problème, qui cause une sensation de fatigue et de lourdeur dans les jambes à cause d'une circulation du flux de liquides anormale. 2. La rétention d'eau, ou oedème, est une infection, pathologique ou non, causée par une accumulation excessive de liquide dans les tissus. Lorsqu'elle est pathologique, elle est habituellement causée par des problèmes circulatoires, une insuffisance cardiaque congestive et des maladies rénales ou hépatiques. . Comment savoir si on fait de la rétention d'eau ? D'une manière générale, il suffit d'observer le bas des jambes, mollets, pieds et chevilles. Les chevilles semblent s'effacer et le bas des jambes moins galbé est gonflé. De plus, en pressant sur les zones enflées, on remarque que la trace de la main persiste quelques secondes encore après avoir relâché la pression. En outre

Comment savoir si je fais de la rétention d'eau ? : Femme

Rétention d'eau : des solutions naturelles. La solution aromathérapie. Massez les zones concernées avec 1 goutte d'huile essentielle de genévrier (Juniperus communis L.) dans 4 gouttes d'huile. La rétention d'eau consiste en une accumulation d'eau dans certaines parties de notre corps. Plus que le terme « rétention d'eau », le corps médical préfère utiliser le terme d'œdème. D'après le Larousse, un œdème est une accumulation anormale de liquide provenant du sang dans les espaces intercellulaires d'un tissu.. La rétention d'eau se produit lorsque l'organisme emmagasine plus d'eau qu'il n'en élimine. La dilatation des vaisseaux sanguins favorise l'œdème, car l'eau quitte les vaisseaux pour aller dans les tissus. À cause du phénomène de la gravité, la rétention d'eau est plus apparente aux chevilles et aux pieds.